Les immigrés et leurs descendants sur le marché du travail

En 2014, les rémunérations des postes de travail occupés par des descendants d’immigrés maghrébins ont été inférieures de 22,4 % par rapport à celles des postes occupés par des salariés sans ascendance migratoire. D’où découle cet écart ? Quelles sont les différences femmes-hommes ? Quelques une des questions auxquelles la DARES tente de répondre dans un rapport publié en janvier 2022.

Retrouver le rapport